Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 12:00

English

 

Bonjour à tous,

 

Laos 0005 Laos 0008 Laos 0014-copie-1

 

Après une longue pause, j'ai décidé de vous faire plaisir (enfin j'espère!) en vous proposant quelques articles sur les dernières excursions asiatiques que j'ai eu la chance de faire. Ce seront les derniers articles. cette fois c'est dit...D'une part car je ne suis plus en Asie désormais, et d'autre part car même si je m'y trouvais toujours, je n'aurais plus la place de publier des photos illustrant mes pérégrinations, tant mon espace de stockage est proche du néant 

 

Aujourd'hui je vous propose de suivre mon voyage au Laos ! Rien à voir avec les articles précédents plutôt très détaillés (car je dois rassembler mes souvenirs), je vais vous donner un aperçu de ce superbe pays.

Luang-Prabang 0185

 

Tout a commencé de Bangkok par un train de nuit jusqu'à la frontière thaïlo-laotienne, Nong Khai.

DSC 0070

 

Partis aux alentours de 20h30, nous avons voyagé toute la nuit pour arriver frais et dispos au petit matin .

DSC 0087

 

DSC 0089

 

Nous avons pris la classe la moins chère mais avec bien sûr des couchettes car vous pouvez aussi voyager assis si vous le désirez (ou devrais-je dire si vous y êtes obligés ). Comptez environ 500 baths, ce qui est plus cher que le bus mais plus confortable et assez atypique.

DSC 0066

 

En effet, pas de cabine avec des lits déjà en position, tel que l'on connaît mais des sièges qui se transforment (par l'action du personnel de bord) en couchettes     

DSC 0082

 

Dîner et petit déjeuner diponibles dans le train mais non compris. Comptez environ 150 baths pour le petit déjeuner.

DSC 0091

 

Arrivés à la gare de Nong Khai, nous avons pris un tuk-tuk pour la frontière. Le prix n'est généralement pas négociable et compris entre 30 et 50 baths par personne. Ensuite, passées les formalités administratives de la frontière, un bus payant (de mémoire 40 baths) nous a fait traverser le pont de l'amitié (friendship bridge) jusqu'à la frontière côté Laos. De là, vous pouvez prendre un tuk-tuk ou une navette privée mais vous avez aussi des bus publics qui démarrent du même endroit pour beaucoup moins cher. Nous avons pu ainsi voyager avec des locaux jusqu'à la gare routière (de bus donc) au centre ville.

 

 Pour info, le visa laotien coûte 30 dollars.

passeport    visa laos

Il peut être fait directement à la frontière avec la Thaïlande à ce prix et coûte généralement moins cher que si vous le faisiez de l'étranger. Il est payable en kips ou en dollars mais pas en baths thaïlandais bien qu'on puisse les utiliser partout dans le pays. C'est la seconde monnaie informelle, comme l'est le dollar au Cambodge. Attention cependant, si vous passez du Cambodge au Laos directement, il fallait avant a priori se munir d'un visa au préalable.

 

Laos 0024 

 

A Vientiane, il y avait au moins 3 stations de bus. Celle du centre-ville (par laquelle nous sommes arrivés), celle du nord où nous devions nous rendre pour atteindre Luang Prabang (notre prochaine destination) et celle du sud (où nous nous rendrons plus tard pour aller à Paksé). Nous avons en effet décidés de nous rendre directement à Luang Prabang pour revenir ensuite sur Vientiane afin que mon amie soit certaine d'attraper son vol. Les horaires d'arrivée des bus restent aléatoires et sujets aux conditions météo et aux diverses péripéties routières, notamment mécaniques. Pour info, les stations de bus sont toujours assez éloignés des guesthouses et des centre-villes au Laos ce qui vous oblige à prendre un tuk-tuk. N'oubliez pas alors de négocier car les prix sont relativement élevés. De mémoire nous avions payé 60 000 kips pour deux pour faire les quelques kilomètres nous séparant de la station de bus du nord (transport accessible à 40 000 kips pour deux, prix payé au retour). 

 

 

Laos 0123

De la gare routière nord de Vientiane, nous avons donc pris un bus pour Luang Prabang.

 

Laos 0161

Une bonne dizaine d'heures de bus,

 

Laos 0146

des paysages superbes, 

 

Laos 0128-copie-1

quelques arrêts culinaires,

 

Laos 0131

et d'autres, 

 

Luang-Prabang 0372 

et 110 000 kips plus tard, nous sommes arrivés de nuit à la gare routière de Luang Prabang. Nous avons de nouveau pris un tuk-tuk pour rejoindre le quartier des guesthouses. 20 000 kips par personne devrait être le prix de nuit (il est de moitié environ normalement).

 

Luang-Prabang 0025

 

Luang Prabang est vraiment une petite ville charmante. Entourée de part et d'autre par le Mékong, la vie s'organise en apparence tranquillement autour de ce fleuve de plus de 4500 km de long.

Luang-Prabang 0247

 

 

Luang-Prabang 0030

 

Classée au patrimoine mondiale de l'Unesco, il y a beaucoup de très beaux temples anciens à visiter.

 

Luang-Prabang 0243

le Vat Xieng Thong 

Luang-Prabang 0219

 

Luang-Prabang 0227

 

Le musée, qui est en fait l'ancien palais royal vaut aussi le détour. 

Luang-Prabang 0038

 

Le mieux est comme pour beaucoup de destinations asiatiques, de louer une petite moto ou un scooteur et de visiter les alentours par vous mêmes. Le vélo est aussi une option mais vous ne pourrez bien sûr pas aller aussi loin qu'en véhicule motorisé.

Luang-Prabang 0246

 

Les visites alentours que je vous conseillerais sont les suivantes :

1) les chutes d'eau de Kuang Si, à environ 30-40 kms de Luang Prabang. La route goudronnée est très bonne et se fait très bien en deux roues.

 Luang-Prabang 0134

 

Les chutes sont magnifiques. Vous pouvez monter au sommet pour les plus courageux, un chemin de chaque côté des chutes étant accessible. Le panorama vaut le détour et vous pourrez même vous tenir quelques centimètres avant...la chute des eaux. Vous pourrez aussi vous baigner dans les bassins naturels plus bas et vous rafraîchir pleinement. Quelques ours malais vivent aussi à l'entrée du parc dans un enclos.

Luang-Prabang 0110

 

 Luang-Prabang 0172-copie-1

Arrivé au sommet de la cascade avec une vue magnifique sur les forêts environnantes...

 

Luang-Prabang 0196

Un des deux accès au sommet de la cascade, côté gauche. Un petit air de décor à la Indiana Jones ou Tomb Raider sur cette photo  

 

Luang-Prabang 0184-copie-1

Toujours au sommet des chutes de Kuang Si. Entre les arbres, là où vous voyez une sorte de goutte d'eau couleur bleu cyan se trouve un pont d'observation où nous nous trouvions sur une photo plus haut  Bref, c'est haut !

 

2) Les grottes de Pak Ou (Pak Ou Caves). Le paysage est superbe.

Luang-Prabang 0018

 

Luang-Prabang 0079

 

Les grottes ne sont pas exceptionnelles en elles-mêmes mais le panorama sur la rivière vaut le coup d'oeil.

Luang-Prabang 0035

 

Luang-Prabang 0071

 

Elles abritent aussi des centaines de statues de Bouddha.

Luang-Prabang 0042

 

Luang-Prabang 0061

 

Vous pouvez y aller de Luang Prabang en bateau. Attention à toujours bien négocier les prix. Vous pouvez aussi y aller par la route dans un premier temps. Facilement accessibles, les derniers 10 kms (sur une trentaine environ) se font sur des chemins de terre le long de la rivière.

Luang-Prabang 0004

Arrivé au village jouxtant les grottes, il vous suffira ensuite de prendre une barque pour accéder aux grottes.

 

Luang-Prabang 0026-copie-1

 

Sur la route du retour (jouxtant le chemin de terre), nous nous sommes arrêtés dans un charmant petit village (nom?). Nous avons alors découvert seuls les secrets de fabrication de l'alcool de riz! L'heure était plutôt à la sieste qu'à la visite guidée à l'évidence!

 

Luang-Prabang 0105

 

Luang-Prabang 0106

 

Luang-Prabang 0101

Scorpions et serpents qui apportent véritablement la touche locale et qui nous rapelle aussi ce passage drolissime des bronzés font du ski et du crapaud dans la bouteille 

 

3) le marché de nuit que vous aurez du mal à manquer car il se tient en plein centre ville, sur la rue principale chaque soir.

 Luang-Prabang 0381

 

Luang-Prabang 0361

A la tombée de la nuit, les vendeurs se déploient...

 

4) le village des éléphants est une option même si cela s'apparente un peu trop à une sorte de cirque à mes yeux...

Luang-Prabang 0328 Luang-Prabang 0300 Luang-Prabang 0331 Luang-Prabang 0308

Les prix sont élevés et affichés mais vous pouvez aussi négocier une petite ballade pour pas trop cher comme nous l'avions fait.

Luang-Prabang 0248Luang-Prabang 0244

 

5) silloner les chemins et les routes au milieu des villages et des rizières (en direction de la tombe d'Henri Mouhot par exemple, cet explorateur français du XIXème siècle dont les découvertes se sont arrêtées au Laos quand il a été terrassé par les fièvres) à vélo ou à scooteur.

 

Luang-Prabang 0234

 

 

Luang-Prabang 0184

 

Et même recevoir une très bonne averse locale et se réfugier dans une cabane au milieu des rizières 

Luang-Prabang 0347

 

6) le mont Phou Si qui vous donnera une vue panoramique sur une partie de la ville

Luang-Prabang 0143

 

 

 

Luang-Prabang 0167

 

Etant resté moins de 3 jours, nous n'avons pas pu tout voir mais la ville de Luang Prabang nous a beaucoup plu. Elle est véritablement à taille humaine, verdoyante et agréable à arpenter. Nous avons ensuite repris la route dans l'autre sens pour Vientiane. Un arrêt entre les deux étaient possible à Viang Vien. Cette petite ville a fait pas mal parlé d'elle en tant que place de choix pour faire la fête et prendre toutes sortes de produits interdits... Nous avons décidé d'éviter cette destination (par manque de temps surtout) mais il semblerait que l'image de cette ville soit en train de changer. En tout cas, le paysage est semble-t'il superbe.

 

De retour sur Vientiane, capitale laotienne, nous avons visité les lieux.

Laos 0398

 

Laos 0002

Le Patuxai aussi baptisé Champs Elysées de Vientiane, en l'honneur des victimes de la guerre au Laos.

 

Laos 0411

De l'autre côté de l'avenue fait face le palais présidentiel.

De nombreux temples, musées et monuments valent le détour. Nous avons aussi retenu quelques immanquables :

 

1) le hammam (appelé sauna) local pour 25 000 kips.

Laos 0025-copie-1

 

Vous pouvez rester autant de temps que vous le désirez (en général 5 sessions de 5 à 10 minutes chacune si vous le pouvez!!) et enchaîner les sessions vaporeuses avec les locaux et les douches au sceau à l'extérieur.

Laos 0027

 

Laos 0023-copie-2

Vous pourrez poursuivre avec un bon massage histoire de ressortir de là en pleine forme ! 

 

L'endroit se trouve à côté du temple Wat Si Saket à quelques kilomètres du centre ville.

Pour le trouver vous devez donc atteindre ce temple. Personellement nous avions demandé à des locaux assis au bord de la route tous les 500m mais avec les quelques indications suivantes, vous pourriez trouver plus facilement!

 

 

L'entrée pour rejoindre directement le hammam se trouve sur la gauche entre les arbres. Vous n'êtes donc pas obligés de rentrer dans le temple par le porche central.

Laos 0032

 

Laos 0031

Voici donc la fameuse cabane en bambou sur pilotis abritant le hammam, désigné par les locaux comme un sauna mais vue l'air chargé de vapeur de la pièce (qui fait qu'on ne se voit même plus), c'est bien un hammam !

 

Laos 0033

Pour trouver le temple, tournez à gauche juste après le Rashmi's Plaza Hotel (quand vous venez du centre ville de Vientiane, à quelques kilomètres seulement). Suivez ensuite la route et prenez la seconde rue à droite. Continuez sur environ 800 mètres et le temple se trouve le long de la route sur la gauche. 

 

2) "Buddha park" ou Wat Xieng Khouane qui mixe les influences hindouistes et bouddhistes, ce qui en fait un lieu tout à fait particulier. A une vingtaine de kilomètres de la ville, vous pouvez vous y rendre en deu roues motorisé facilement.

 

 

Laos 0071

En entrant par cette bouche géante, vous pouvez accéder au sommet de l'édifice pour une vue sur l'ensemble du parc. 

 

Laos 0094

 

A l'intérieur, des sculptures représentent des scènes étranges...

Laos 0090

 

Laos 0131

Shiva?

 

3) le très beau Vat Sisakhet datant de 1818. Seul temple épargné par le sac de la ville par les siamois en 1827, son cloître protège près de 10 000 bouddhas ! 

 

Laos 0428

 

Laos 0423

 

Laos 0448 Laos 0422 Laos 0418 Laos 0446 

 

4) Le Pha That Luang ou Grand Stupa qui est le plus vénéré du pays

Laos 0049

 

Laos 0036

 

Laos 0047

 

 

 Moins touristique, la location de deux roues, en particulier motorisé, est moins cher qu'à Luan Prabang (plus touristique). En revanche, trouver son chemin peut se révéler difficile...Armez vous de patience et demandez aux locaux, ils feront tout pour vous ider ! Les prix des guesthouses de premier prix tournent entre 10 et 15$ pour une chambre double. Le confort et le service est tout à fait correct. 

 

Un coin sympa, Les dix délices, pour prendre votre petit déjeuner (très bon rapport qualité prix) ou même un repas le soir ou le midi

Laos 0003 

 

Ensuite, j'ai continué la route seul pour quelques jours jusqu'au Cambodge. Ma prochaine destination étant Paksé, au sud-ouest de Vientiane.

Laos 0004

 

15 heures plus tard, malgré mes appréhensions quant au chargement extrême du bus et après une bonne nuit de sommeil (et oui je vous assure!) sur deux sièges d'un bus local, je suis arrivé en pleine forme dans cette toute petite ville.

 

De nombreuses visites sont à faire autour de Paksé. L'endroit regorge de cascades, de plantations de café, de thé ou de poivre...

Laos 0066

 

Louer un scooteur est aussi une bonne façon de saluer les habitants au bord de la route et de visiter la région appelée plateau des Bolovens, en raison de l'altitude un peu plus élévée qui la caractérise.

 

Laos 0026

 

Laos 0050-copie-1

 

Laos 0025

 

L'activité au bord de la route est intense. Des vendeurs de légumes, de fruits, de paniers, de céréales, d'outils en tout genre et des artisans comme les personnes sur la photo au-dessus. Quand le soleil commence à se coucher, des jeunes jouent au "tennis-ballon" sur des terrains aménagés et séparés par un filet. C'est aussi souvent l'heure de se laver au puit, de se retrouver pour discuter et manger. Le gouvernement autrefois communiste avait fait en sorte pour surveiller la population, de "placer" les gens le long des axes routiers.

Laos 0005 

Laos 0005-copie-1

 

paysans laotiens

 

Laos 0136

 

Les enfants surtout, à votre passage, vous accueilleront avec des merveilleux "sabai-dii sabaï-dii" qui chantent ! 

 

 Vous pouvez aller vous procurer des renseignements et des cartes gratuitement ici :

Laos 0010

 

Les quelques visites que j'ai pu faire et dont je n'ai pas été déçu sont : 

 

1) les chutes d'eau de Tad Yueang

Laos 0051

 

Très impressionnantes, vous pouvez aussi vous baigner dans le bassin en bas.

Laos 0034

 

Laos 0030

Plutôt agréable de trouver un terrain de pétanque avant d'entrer sur ces chutes. En plus, le terrain a été baptisé place de Marseille ;) Il ne faut pas oublier que le Laos est une ancienne colonie française. J'ai eu la chance de rencontrer un laotien d'une soixante d'années qui avait travaillé toute sa vie en France et qui était revenu par amour de son pays pour couler une retraite paisible. Nous avons parlé longuement de politique, d'avenir, d'économie...autour d'un verre d'alcool de riz.

 

2)les chutes d'eau de Tad Fan, 110 mètres de hauteur (les plus hautes du Laos)

 Laos 0035

Très impressionnantes et en pleine nature, c'est malheureusement la seule vue que vous aurez dessus. J'ai bien essayé de rejoindre le bas de la cascade (pour vous oui oui et en prenant quelques risques!) mais il n'y a plus de chemin après avoir descendu une vingtaine de mètres par un sentier escarpé...

 

3) les chutes d'eau de Tad Lo (et oui il y en a de l'eau c'est des chutes d'eau ! ) à 120 km de Paksé (et dire que j'ai fait tout ce chemin en scooteur...)

Laos 0098

Si vous continuez à remonter les chutes, vous tomberez sur un sentier qui longe la rivière et qui va jusqu'à un village.

 

Laos 0085

Un peu en-dessous des chutes d'eau, l'endroit est plutôt tranquille et sympathique. 

 

 

A faire selon les guides et les avis de bacpackers rencontrés :

1) les 4000 îles

2) le temple de Vat Phou. A savoir qu'il n'est pas accessible uniquement par la route. Si vous venez de Paksé en scooteur, vous pourrez traverser avec votre véhicule en bateau. 

 

Si vous rejoignez le Cambodge directement du Laos, vous passerez par la petite frontière de Veun Kham (Laos) - Dong Kralor (Cambodge). Si possible ayez 20 à 30$ avec vous pour payer votre visa. Cela vous évitera de payer votre visa cambodgien plus cher. C'est une toute petite frontière, la corruption est importante et il est difficile de négocier. De plus, il n'y a pas pour le moment de distributeur de billets sur place.

 

Laos 0009

Bon voyage à tous, à la prochaine ;)

 

Ps : comme à l'habitude, l'ensemble des photos (encore une fois j'aurai aimé vous en mettre plus...) sont disponibles dans la rubrique Juste pour vos yeux dans le dossier Laos  


Un petit plus pour vous qui aimez vous évader du quotidien, un petit voyage en Italie, pour cela choisissez une location vacances sicile pour parfaire vos séjours au pays

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 20:12

English

Bonjour à tous,

Après un peu d'absence, et l'oubli d'un article dans les placards, voici un des derniers posts de ce blog. Il est dédié aux véhicules que l'on trouve en Thaïlande. 

En effet, l'ingéniosité et la débrouillardise des thaïs se révèlent aussi dans leurs moyens de locomotion. Il faut donc le souligner. Les moyens classiques de nos "contrées ocidentales" sont évidemment présents.


Le réseau de train est plutôt dense mais les trains sont souvent en retard et assez lents.

carte-trains-thailande.jpg

Et pour cause! L'exemple suivant illustre bien l'ironie de certaines situations. Une fois, nous avions pris le train pour aller de Bangkok à Chiang Mai. Certains passagers n'étaient pas montés (ou n'avaient pu le faire) dans le train quand celui-ci s'était arrêté dans plusieurs stations. Le train avait donc fait marche arrière pour les récupérér!

J'ai eu à chaque fois en voyageant en train, deux à trois heures de retard. Mais il faut dire que les inondations n'arrangeaient rien. En revanche, c'est très agréable si vous avez du temps et si vous voulez apprécier le charme des campagnes et des multiples gares qui jallonnent les trajets. Un balai de vendeuses ambulantes profite aussi de ces arrêts pour vendre aux passagers de la nourriture comme des brochettes de viande grillée ou le fameux sticky rice (du riz compact) vendu en sachet. Sur les trajets plus longs, de la nourriture et de l'eau sont fournis par le service de bord.

Chang Mai 001

Les prix sont très bon marché. Normalement, il y a trois classes différentes. La classe 3 est sans confort donc évitez là pour un long trajet ou un voyage de nuit à moins que vous ne vouliez dormir sur une banquette bien dure et être harcelé par les moustiques! Mais c'est ça aussi l'aventure!

alone in BKK 074

Pour les infos pratiques du train vous pouvez vous rendre ici ou sur le site officiel de la compagnie des chemins de fer thaïlandaise ici (infos en anglais).


Le réseau de bus quant à lui est dense et efficace. Les bus sont ponctuels, confortables, rapides et ressemblent à nos bus. Les prix sont bon marché, un peu plus cher que les prix du train mais pour une qualité de service supérieure. Cependant, il vaut mieux arriver assez tôt pour avoir une place. Sinon, il vous faudra parfois prendre le bus suivant et attendre un peu. 

De Bangkok, vous pouvez aller presque partout en Thaïlande via le train ou le bus. La gare centrale de Hua Lompong dessert le pays via le train.

alone in BKK 064

Les gares routières pour les bus sont celles de Mochit (destinations Nord/Nord-est), d'Ekamai (destinations Sud-est) et de Sai Tai Mai Taling Chan (destinations Sud).


Transports de ville


bus de ville : prix très faible (aléatoire suivant la distance, le confort du bus, l'horaire. Et oui tout ça!!), lent, bruyant, différents niveaux de confort (climatisé, ventilé ou vitres ouvertes!). Le bus se paie directement à l'intérieur à une contrôleuse.

IMAG0468

Caisse de la contrôleuse de bus : les pièces sont mises dans le tube métallique, les billets sont coincés entre ses doigts et soigneusement pliés. Un ticket découpé d'un rouleau inséré à l'intérieur du tube métallique est remis à chaque passager. 

Il vous faudra (et c'est ça le plus difficile) prononcer de façon intelligible en thaï le nom de votre arrêt! Le prix en dépend. Les nombreux embouteillages de la capitale font de ce transport un inconvénient certain si on veut aller vite.

alone in BKK 083

retour-pattaya-fete-fleurs-026.JPG

Les bus les plus spartiates ressemblent à des bus de l'armée...Si la contrôleuse est absente du bus, vous n'aurez rien à payer :-)


moto-taxi : relativement plus cher qu'un autre transport mais rapide et permet d'être déposé à un endroit précis. Négocier le prix avant de monter est préférable pour éviter les mauvaises surprises. Vous pouvez monter seul mais aussi à deux, à voir avec le conducteur. Conduite rapide et efficace particulièrement dans les embouteillages. Les conducteurs de moto-taxi portent normalement un gilet de couleur pour se faire reconnaître.

ko samet 010

Les deux roues sont très nombreux et font vraiment partie de la vie des thaïs et plus globalement de beaucoup d'asiatiques. Ces derniers apprennent à conduire très jeune et ce n'est d'ailleurs pas rare de voir des enfants au guidon. Ils transportent aussi enfants et mêmes bébés. J'ai déjà pu voir 5 personnes sur le même scooter! Il n'est pas non plus rare de voir un adulte avec un casque et les autres passagers, enfants compris, tête nue. Le port du casque n'étant pas obligatoire en Thaïlande.


tuk-tuk : transport agréable et qui se faufile dans la circulation (ne s'arrête pas au feu rouge). A négocier impérativement avant de partir car les chauffeurs de tuk-tuk sont "gourmands" (plus que les moto taxis) et n'en font souvent qu'à leur tête. Avoir des petites coupures de billet et de la monnaie permet aussi de payer le prix "au plus juste". Dans tous les cas, évitez de vous laisser emmener par un tuk-tuk vers la destination qu'il a choisi. L'intérêt sera très limité car il vous emmènera dans des endroits ultra-touristiques et sans grand intérêt. Leur rôle est aussi celui de rabatteur vers d'autres commerçants.

alone in BKK 055

 

Chang Mai 001 (2)

Etre sûr que la destination a bien été comprise est important. Les locaux eux, l'utilisent souvent pour aller faire leurs courses.

alone in BKK 084

 

Vous avez aussi des tuk-tuk version pro ou commerciale ;)

ballade au centre ville BKK 026

 

taxi : trajet confortable, climatisé. Le chauffeur n'acceptera la course que s'il a bien compris la destination. Taxe de 35 baths à la montée dans le taxi. Reste très bon marché ensuite. Demander impérativement au chauffeur d'allumer le compteur! C'est normalement obligatoire mais certains chauffeurs essayeront de vous faire payer le prix fort s'ils voient que vous venez de débarquer, si l'horaire est tardif ou s'il juge la destination trop éloignée. Pour héler un taxi, la meilleure solution est de tendre le bras et de l'abaisser plusieurs fois doucement de bas en haut. Les taxis libres ont une installation lumineuse allumée rouge sur le tableau de bord. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'ils sont en course ou qu'ils ne prennent personne. Les taxis peuvent parfois être une alternative au bus et au train pour des longs trajets. Ils sont parfois prêts à vous emmener loin. Si vous êtes pressés et en petit groupe (3 ou 4) c'est une très bonne alternative. 

 

 

songkao : petit bus ouvert de style "bétaillère" qui ne coûte presque rien (en général entre 6 et 10 baths) et qui fait des trajets connus et relativement courts. Pas confortable mais agréable du fait du contact direct avec la population.

DSCN1744

Il en existe de différentes tailles. Certains ressembent plus à des camions, d'autres à des voitures. A l'arrière, on trouve toujours la même disposition de deux rangées de bancs (son nom vient de là puisque "song" signifie "deux" en thaï).

DSCN1743

Si la place manque, vous vous retrouverez sur le marche-pied et pourrez donc prendre l'air!

DSCN1736

 

minibus : des minibus climatisés circulent régulièrement comme les bus. Les trajets sont généralement toujours les mêmes et les lieux de dépose connus à l'avance. Certains ont un périmètre uniquement urbain mais d'autres sillonnent le pays. Certains assurent la liaison vers les frontières avec le Laos, la Birmanie et surtout le Cambodge. Les agences de voyage proposent de nombreuses offres de trajet en minibus. Il y a même des circuits touristiques à la journée.

Golden Triangle 022

Minibus emprunté pour le circuit à la journée du Triangle d'or au départ de Chiang Mai

 

Bateau à Bangkok sur le Chao Praya : Certains (les locaux) l'utilisent parfois uniquement pour gagner l'autre rive, d'autres pour gagner du temps et éviter de traverser le centre ville. Il y a aussi de nombreuses balades à tous les prix et sur différentes embarcations

transports-thais 0005 

plus ou moins rapides...

transports-thais 0048

transports-thais 0040

 

On trouve aussi le métro à Bangkok ainsi que le Skytrain : transports sûrs, rapides et non soumis aux embouteillages (mais qui ne couvrent que certaines petites zones de la ville)!

De manière générale, que ce soit pour les tansports ou pour un simple renseignement, méfiez vous des personnes qui viendraient directement à vous pour vous proposer leurs services. Le plus souvent, vous pourrez trouver le même service moins cher ailleurs er surtout ce dont vous avez vraiment besoin! Evitez aussi d'accepter immédiatement sans savoir exactement ce qui est proposé et sans avoir négocié.

Pour ceux qui seraient adeptes du style vélib, sachez que Bangkok est très étendue, pas mal polluée avec les gaz d'échappement et plutôt dangereuse pour les deux roues. Mais le projet serait déjà sorti des cartons^^

alone in BKK 014 

Il existe aussi d'autres variantes de transport dont l'origine, comme le tuk-tuk, reste le deux roues ;-)


Sukhatai 054

 

chang mai 3 069

Celui-ci je le trouve très drôle! Haha

 

A bientôt  ;)

 

 

 

Pour les amoureux de la plage, un voyage Polynésie est la destination absolue. 

 

 

Votre choix de Voyages à prix compétitifs avec Sejoursvoyages.

Partager cet article
Repost0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 15:03

English

Bonjour à tous,

Voici un court article sur quelques petites découvertes thaïs ou cambodgiennes que j'ai trouvé amusantes. J'espère que ça vous plaira 

 

067

La première fois que je me rends au supermarché peu de temps après mon arrivée à Bangkok, je tombe sur cette marque de cosmétiques. Je n'ai pas pu l'expliquer tout de suite à mon amie thaïe qui m'avait accueilli, je me suis dit que ça pouvait attendre ;)

 

alone in BKK 005

J'ai bien aimé aussi "EDT" : "Electricité de Thaïlande". Les moyens semblent un peu différents des moyens français ...

 

alone in BKK 006 

Oui oui le monsieur avec la perche en bois est bien un agent d'EDT!

 

photos jour 5 005

Après pas étonnant d'avoir des branchements comme ça!

 

IMAG0470

Des distributeurs de papier toilette originaux que l'on n'a pas le droit de filmer ou de prendre en photo. Oups trop tard! Amusant quand on se trouve au royaume de la copie d'interdire la copie nan? 

 

IMAG0511

Des monks pas si désintéressés que ça par les nouveaux home cinéma 

 

IMAG0635

Des consignes rassurantes avant d'entrer en boîte  Déjà vu aussi no sex sur un panneau similaire, ce qui ne m'étonne même pas 

 

IMAG0775

Des erreurs d'interprétation à faire sourire. Vanter la cuisine française avec une photo du Tower Bridge de Londres :-)

 

IMAG0776

des fautes d'orthographe amusantes 1

 

IMAG0898

des fautes d'orthographe amusantes 2

 

IMAG0860

Des mikados goût jambon ou fromage mais sucrés, pourquoi pas?

 

IMAG0901

Des choix cornéliens, celui d'un distributeur par exemple! 

 

IMAG0934

De la prévention antitabagique plus hard que celle qu'on connaît en France 

 

IMAG0940

Manger des moineaux (Cambodge)...Pourquoi pas, on mange bien des cailles?

 

IMAG0958

Des transports de marchandise ultra optimisés (Cambodge)!

 

IMAG0959

Des inventions étonnantes...

 

choses-amusantes 0077

Un proverbe cambodgien qui pourrait sortir tout droit d'un sketch de Gad Elmaleh!

 

choses-amusantes 0003

Plus de place dans le bus? Vous êtes sûr? Voir méthode cambodgienne astucieuse 

 

choses-amusantes 0005

Un logo qui nous fait bien penser à celui de notre vache qui rit mais qui est apposé sur un paquet de poisson séché!

 

A bientôt ;)

 

 

 

Afin de voir le pack malin touristique et la visite de Big Apple, vous pouvez faire un voyage New York magique en famille. 

Pour un voyage parfait, des vacances Inde sont parfaites pour vivre des moments exceptionnels. 
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 08:00

English

Bonjour à tous,


Connaissez-vous une ONG du nom de Krousar Thmey? Non? Alors je vous invite à lire les quelques lignes qui suivent! Vous pouvez aussi regarder cette vidéo d'une dizaine de minutes extraite de l'émission de France 2 "C'est au programme" et diffusée en mars 2006.

 

Organisation non-gouvernementale en activité depuis 21 ans déjà, je l'ai découverte car mon amie y travaille comme volontaire. Arrivée en janvier, elle s'est engagée pour une année au service de cette organisation en tant que responsable financière.

Les bureaux de Krousar Thmey, qui signifie "nouvelle famille" en khmer sont situés à Phnom Penh, capitale du Cambodge. Il s'agit aussi du lieu de vie pour les volontaires. En me rendant à Phnom Penh, j'ai donc séjourné en lieu et place des bureaux de l'association. J'ai aussi pu rencontrer les autres volontaires, quelques employés ainsi que le directeur. Tous très sympathiques, j'ai reçu dès le début un accueil chaleureux. 

J'ai ensuite rencontré le fondateur de cette association, un français nommé Benoît Duchâteau-Arminjon. Si je vous parle de tout ça c'est qu'il a écrit un livre qui est paru l'an dernier pour les 20 ans de l'organisation et dont voici la couverture : 

2

J'ai également assisté à une conférence qu'il a donné dernièrement à Phnom Penh. Il en donne d'ailleurs régulièrement pour expliquer le parcours de l'association et ses avancées. Il est l'emblème de Krousar Thmey et se rend donc à ce titre dans de nombreuses villes du monde pour présenter l'action de l'association et lancer des appels aux dons. De façon plus informelle, nous avons aussi pu discuter lors d'une soirée organisée par un ancien volontaire. J'ai trouvé ce type formidable. Il a une énergie hors du commun. Et son bouquin est top. Bien sûr, quand je l'ai lu, je me suis identifié à beaucoup de choses que j'ai pu voir en Thaïlande et au Cambodge : des noms de rues ou de lieux, des pratiques culturelles, des événements...Ce livre est vraiment bien écrit et donne plein d'éléments sur l'histoire du Cambodge depuis 1970 environ. Benito comme on l'appelle, retrace les vingt dernières années de l'association, de sa création ex-nihilo jusqu'à son activité actuelle. Après avoir visité un camp de réfugiés cambodgiens à la frontière thaï, il a été profondément marqué par la pauvreté et l'indifférence dans lesquelles certains enfants vivaient (ou survivaient). Il a alors décidé de faire quelque chose pour ces enfants déracinés et livrés à eux-mêmes, les enfants des rues des camps de réfugiés. C'est là que l'histoire commence...

 

3

 

Comme les profits de la vente du livre sont reversés entièrement à l'association et que ce bouquin est vraiment bien écrit, riche d'enseignements, d'espoir et de combats pour des causes nobles et justes, je vous invite à vous le procurer. Personnellement, j'ai été très touché par ce livre et je trouve que le travail qui a été entrepris depuis des années est juste phénoménal. Les obstacles, administratifs, socioculturels, financiers ont été nombreux mais le résultat est au-delà des espérances : 3 à 4000 enfants sont actuellement pris en charge et 400 cambodgiens sont salariés de Krousar Thmey. Les actions sont définies autour de trois pôles : la protection de l'enfance, le développement culturel et artistique ainsi que l'éducation spécialisée.

Des écoles, des centres de vie et des maisons de jeunes ont été créés pour accueillir ces enfants. L'aide s'est aussi développée pour les enfants malvoyants et sourds. A ce titre, une transcription du khmer en braille a été réalisée. Une transcription en langage des signes également. Ces enfants, victimes de handicap sont encore mal considérés au Cambodge car selon la pensée dominante liée à la religion bouddhiste, s'ils sont dans cette situation c'est qu'ils ont commis de mauvais actes durant leur vie antérieure. En effet, la croyance dans la réincarnation les rend "responsables de leur handicap" aux yeux de la population. Leur famille est souvent honteuse et les cachent. Grâce à ces programmes, les mentalités changent et de nombreux enfants peuvent mieux vivre et progresser.

 

Un super message d'espoir en tout cas, qui nous montre que beaucoup d'actions sont possibles. Surtout quand il s'agit de choses magiques comme le sourire d'un enfant 

Angkor-temples 0173

Pour plus d'infos, le site est ici :  ONG Krousar Thmey

 

 


Laissez-vous tenter par un voyage à Madagascar mêlant rencontre de la culture locale, découverte de paysages naturels d'exception et farniente sur les plages de sable blanc de l'Océan Indien.

Offrez-vous également un séjour île Maurice pour être au coeur de l'Océan Indien au cours de vos vacances.

Sinon, dans la mer des Caraïbes, émerveillez-vous les yeux en découvrant et en rencontrant diverses espèces aquatiques plus merveilleuses les unes que les autres lors d'un voyage aux Bahamas

Laissez vous tenter par un authentique séjour à Cuba au coeur des Caraïbes, animé par le rythme de la salsa et du mambo.

Une toute autre destination pour une toute autre aventure: laissez vous séduire par l'originalité et l'authenticité de l'Amérique Latine, le temps d'un voyage sur mesure Mexique

Partager cet article
Repost0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 09:57

English

Bonjour à tous!

Cela fait maintenant plusieurs semaines que je n'ai plus rien publié. La raison je dois l'avouer est mon retour en France. Alors forcément, plus de découverte à ajouter et à vous raconter et quelques petites affaires à régler (+réadaptation sociale et climatique) suite au retour dans notre beau pays  Cependant, comme je n'avais pas eu le temps de poster toutes les découvertes qui me semblaient intéressantes (et par soucis de tenir mes promesses!), j'ai encore quelques billets à vous offrir.

Aujourd'hui, je voudrais vous parler un peu d'histoire. L'histoire de la Thaïlande bien évidemment. Je vais faire de mon mieux pour résumer les évènements importants des siècles passés qui ont marqué la construction du royaume de Siam. Alors on y va!


Il faut savoir que l'héritage culturel thaï se fonde largement sur l'agriculture et le bouddhisme. La culture thaï a toujours su évoluer et s'adapter au contexte mondial changeant, mais aussi préserver son identité nationale et son unicité. Il y a deux raisons principales à cela :  

 1) La Thaïlande n'a jamais été ni occupée ni colonisée! Elle a toujours gardé son indépendance. Elle est donc très fière de son autonomie tout comme ses concitoyens.

2) La souveraineté du pays a toujours été assurée par des rois éclairés et ouverts. Ces derniers ont permis de faire avancer le pays et de l'élever au rang actuel.  

 Wat-Phra-Kaeo-0284.JPG

Rentrons maintenant un peu plus dans les détails. La Thaïlande a très largement emprunté des codes culturels à ses voisins.

La Chine a joué un rôle prédominant. Puissant royaume très étendu, elle a développé le concept de centre du monde et est désignée comme "l'empire du Milieu". La Thaïlande a été très longtemps un vassal de cette dernière. En reconnaissant une supériorité politique, elle devait aussi s'acquitter d'un tribut afin de bénéficier de relations privilégiées, notamment en terme d'échanges commerciaux et de protection militaire. Ce vassalage a largement contribué au développement du pays grâce à l'apprentissage de nouvelles techniques de production de poteries ou de cultivation.  

430563 10150572026489281 354351085 n

L'Inde a aussi fondamentalement laissé son emprunte en Thaïlande, notamment en ce qui concerne la religion bouddhiste. Des chercheurs pensent que des marchands indiens se sont rendus très tôt dans le sud-est asiatique pour fournir (en tant qu'intermédiaire) de l'or et des épices à l'Empire romain. De plus, des religieux bouddhistes sont allés en Asie du sud-est afin de diffuser les préceptes de Bouddha. Comme ces derniers ne rentraient pas en contradiction avec les croyances locales, ils ont été assimilés rapidement et massivement. Les pays d'Asie du Sud-est intégrèrent aussi des "lois" usitées en Inde ainsi que le modèle administratif reposant sur une hiérarchie sociale et un système de castes. L'imprégnation d'éléments de la culture indienne dans la culture thaï a été plus forte que celle de la culture chinoise, du fait d'une plus grande compatibilité. Il y a eu néanmoins des ajustements au niveau local.    

403909 10150572063854281 233836665 n

Si l'on remonte un peu dans le temps, avant que la Thaïlande soit un pays délimité en tant que tel et habité, on peut s'interroger sur l'origine des thaïs. Il existe 4 théories qui expliquent aussi les mélanges culturels qui font des thaïs ce qu'ils sont de nos jours. Pour certains chercheurs qui ont étudié la question, les thaïs sont originaires de Mongolie. Pour d'autres, ils sont venus de la province chinoise du Sichuan. Pour d'autres encore, ils sont issus de l'Asie du sud-est, dans une zone partagée entre le nord de la Thaïlande, le Laos, Le Cambodge, le Vietnam, la Birmanie, le sud de la Chine et une partie de l'Inde. La dernière théorie raconte qu'ils viennent de la péninsule malayo-indonésienne.

 

Le royaume de Siam (ou Thaïlande) a connu plusieurs phases culturelles et artistiques significatives. L'ère Dvaravati du 6 au 11ème siècle, l'ère de Lob Buri du 7 au 13ème siècle et l'ère du Srivijaya du 8 au 13ème siècle. Viendront ensuite les périodes les plus prestigieuses de l'histoire thaï que sont l'ère de Sukhothaï (des infos d'un article précédent ici : Sukhothai : en un mot, magnifique... ) et l'ère d'Ayutthaya avant d'arriver à l'ère actuelle.

Sukhatai 017

Sukhothaï est reconnu comme le plus ancien royaume de Thaïlande et a été fondé en 1241. Avant, on ne pouvait pas parler d'unification et c'est pour cela que les périodes précédentes se recoupent et ont surtout été influentes en terme artistique. A l'époque de Sukhothaï, l'empire Khmer était très puissant et il était difficile de s'en défaire. Le roi le plus important du royaume, Pho Khun Ramkamheang créa l'alphabet thaï et institua le bouddhisme Theravada (venu du sud) comme la principale religion. Après la mort de ce roi très influent, le pouvoir du royaume commença à décliner. En parrallèle, Ayutthaya débuta son développement, pris de l'importance et remplaça Sukhothaï vers le milieu du 14ème siècle comme capitale du royaume. Sukhothaï fit alors partie d'Ayutthaya.

Sukhatai 062

Le royaume d'Ayutthaya débuta en 1350 pour s'achever en 1767 pour laisser la place à la dynastie royale actuelle installée à Bangkok. Ayutthaya a détenu tous les éléments pour être un royaume puissant. Sa localisation assurait grâce au carrefour des rivières Chao Phraya, Pasak et Lopburi une protection contre les ennemis mais aussi l'assurance de terres fertiles (allant d'ailleurs jusqu'à des inondations régulières et fortes comme celle qui a eu lieu à la fin de l'année 2011) et de nombreuses ressources naturelles. Sa localisation au centre du pays lui permettait aussi de favoriser le commerce. Ayutthaya s'est aussi très bien développée grâce à son influence politique. Les rois d'Ayutthaya étaient considérés comme des dieux-rois et étaient donc très influents. Derechef, les relations commerciales privilégiées avec la Chine ou l'Inde ont très largement développé le royaume. La main d’œuvre nombreuse capturée lors de batailles a aussi contribué à cet essor. En 1431, l'empire Khmer devint même un vassal du royaume d'Ayutthaya (conquête d'Angkor) alors que par le passé la relation de pouvoir était plutôt inversée.

457864 10150644315764281 1461320278 o

Le royaume d'Ayutthaya a été marqué par le commerce international. En effet, il échange notamment avec la Chine, la Perse (l'actuel Iran), le Japon mais aussi le Portugal, l'Espagne, la Hollande, la Grande-Bretagne et la France. Les pays européens arrivèrent soit pour des raisons politiques et économiques (ils recherchent par exemple des épices et veulent nouer de bonnes relations diplomatiques) mais parfois aussi religieuses comme l'Espagne ou la France qui ont tenté de propager le christianisme. La France finira même par se faire expulser du royaume, le roi Petracha ayant peur que le pays se fasse coloniser. Tous ces échanges ont demandé au royaume de mettre en place un système bureaucratique permettant la représentation de chaque nation venue pour commercer ainsi qu'un système monopolistique (sous contrôle unique du roi) pour contrôler certains biens.

460742 10150644314049281 766128338 o

Les biens exportés étaient généralement du riz, du bétel (plante utilisée pour la chique), du poivre, du coton, de la noix de coco, de la cannelle, du bois de sappan (bois rouge), de l'ivoire, des éléphants, des chevaux, de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, de l'étain ou encore des peaux. Le royaume importait à l'inverse des tissus en soie, des armes (épées, lances, armures), du soufre, du cuivre, de l'alun (sel minéral) ou encore de la laque (résine issue du latex). De ces échanges, la classe supérieure du royaume acquérait aussi de nouveaux biens tels que du vin, du parfum, des miroirs, du papier, des lunettes ou de la bière. Le roi le plus influent du royaume fut le roi Narai, considéré comme le plus moderne d'Ayutthaya. La culture occidentale l'influença particulièrement et il envoya même des diplomates en France sous le règne de Louis XIV.

400158 10150572061799281 929898287 n

La chute d'Ayutthaya, malgré son aura passée eu lieu en 1767. La ville fut détruite et brûlée le 7 avril. Les causes sont multiples. Des conflits internes de pouvoir avaient affaiblis le royaume. Les leaders étaient également faibles et ne favorisaient pas l'organisation militaire et la discipline nécessaires. Des insurrections à l'intérieur même du royaume et des conflits militaires avec la Birmanie ont donc eu raison du royaume d'Ayutthaya.

Suite à cette chute fut créée la nouvelle capitale du royaume, Thonburi. Il s'agit à l'origine d'un port, sur un point culminant le long de la rivière Chao Phraya. Peu de temps après, malgré l'unification du royaume qui avait débuté et la reconnaissance de Thonburi comme la nouvelle capitale par la Chine, le roi fut destitué (et même exécuté pour s'être pris pour un dieu vivant). Thonburi fut alors abandonnée. La nouvelle capitale, Bangkok, déjà appelée comme cela durant le royaume d'Ayutthaya fut alors érigée à l'est du fleuve Chao Phraya, contrairement à Thonburi qui était à l'ouest. 

DSC_0033.JPG

A partir de cette date, une nouvelle dynastie s'installa au pouvoir, celle des Chakri. Du roi Rama I à Rama IX aujourd'hui, il s'agit de la même lignée de souverains. Chaque roi de le dynastie eut un rôle déterminant pour le royaume. C'est pour cette raison qu'ils sont si respectés de nos jours.


Rama I le Grand (ou Bouddha Yodfa Chulaloke), fondateur de la dynastie Chakri, montra la force du royaume en obtenant une victoire déterminante contre la Birmanie. Sous son règne, le Laos et le Cambodge étaient aussi ses vassaux. Les rois Rama II (1809-1824) et Rama III (1824-1851) stabilisèrent la situation avec les voisins et développèrent les relations avec les pays occidentaux et le commerce avec la Chine. De Rama IV à Rama VI se déroula une période de modernisation et d'expansion du pouvoir occidental en Asie du Sud-est. Rama IV changea le nom du royaume pour lui donner celui de Siam. Il signa de nombreux traités commerciaux avec les pays occidentaux. Il créa une imprimerie ainsi que des rues. Il modifia plusieurs anciennes pratiques jugées dépassées et demanda par exemple à ses sujets de s'habiller convenablement (=à la mode) pour se présenter devant lui.

King_Mongkut_of_Thailand-Rama-IV.jpg

Rama V (1868-1910) quant à lui maintint l'indépendance de Siam en délaissant certains territoires au profit de la France et du Royaume-Uni. A l'époque la France occupait le Laos, le Cambodge et le Vietnam, la Birmanie était sous la domination du Royaume-Uni. Il voyagea beaucoup et visita Singapour, Java, les Indes britanniques vers 1870. Il fut aussi le 1er roi de Siam à visiter l'Europe en 1897 et 1907. Il envoya d'ailleurs son fils étudier à l'étranger. Il s'inspira aussi beaucoup de la gestion administrative des grandes villes indiennes telles que Calcutta, New Delhi ou Bombay. Il abolit aussi l'esclavage en 1905.  

Rama VI qui régna de 1910 jusqu'à sa mort en 1925 fut le premier à recevoir une éducation à la fois en siam et en anglais. Il organisa la défense du royaume en mettant en place des académies militaires. Il créa l'ordre des scouts un an plus tard en 1911 et fit voler le premier avion de Siam. En 1914, commença la construction du 1er aéroport, du nom de Don Mueang. Il transforma l'école des fonctionnaires en académie pour les officiers civils puis en université. L'université de Chulalongkorn existe toujours aujourd'hui et est la plus prestigieuse du pays. 

King_Vajiravudh_Rama-VI.jpg

 Il modifia le drapeau du royaume qui était un éléphant sur fond rouge par un drapeau tricolore rouge (= lutte patriotique), blanc (= foi et pureté) et bleu (= couleur du pays). Ses troupes participèrent même à la 1ère guerre mondiale aux côtés des Alliés ce qui permit à Siam de renégocier des traités injustes signés avec certains pays occidentaux. 

800px-Flag_of_Thailand_1855.svg.png   800px-Flag_of_Thailand.svg.png 

 

Le règne de Rama VII connut la Grande Dépression de 1929 ainsi que la montée d'un sentiment démocratique parmi les classes supérieures qui étaient allés étudier à l'étranger. Le roi fut obligé de réduire les dépenses du royaume en baissant par exemples les budgets de différents ministères, notamment celui de l'armée. En 1932, un petit groupe de militaires et de fonctionnaires planifièrent de prendre le pouvoir au roi. Cette révolution sans sang mis fin à la monarchie absolue et vit la nomination d'un premier ministre. Un monument fut d'ailleurs construit en l'honneur de ce jour. Il changea aussi le nom de Siam pour celui de Thaïlande en 1939, institua le 1er janvier au lieu du 1er avril comme jour de l'an, interdit la chique du tabac et introduit le terme "sawasdee" (bonjour/au-revoir) usité par tous les thaïs aujourd'hui.

389px-Royal_portraits_-_006_02.jpg

Le règne de Rama VIII ne marquera pas l'histoire. En effet, Ananda Mahidol de son nom, décédera seulement quelques mois après son accession au trône lors d'un accident avec une arme à feu au palais royal dans des circonstances étranges. C'est donc son frère, le roi Bhumibol Adulyadej, soit Rama IX qui lui succédera en 1946. Après une période de régence, le temps qu'il termine ses études, il sera couronné en 1950. Il est depuis toujours au pouvoir avec sa femme, la reine Sirikit Kitiyakorn. Il jouit d'une immense popularité auprès de la population et est le roi de tous les records : en juin 2011, avec 65 ans de règne, il est le plus vieux chef d’État en exercice au monde. Il est âgé aujourd'hui de 85 ans. Il est aussi le plus riche dirigeant politique du monde avec une fortune estimée à près de 23 milliards d'euros. Cela ne l'empêche pas d'être aimé pour son combat contre les inégalités au sein du royaume ainsi que sa façon éclairée de développer le pays et de résoudre les conflits lors des coups d'état militaires que la Thaïlande a pu connaître. A noter si vous ne le saviez pas qu'il est interdit de critiquer la famille royale sous peine d'emprisonnement et ce même pour les touristes . On peut dire qu'il s'agit d'une sorte de culte de la personnalité. L'image du roi et de sa femme est omniprésente.

 alone in BKK 019

Deux fois par jour, l'hymne du roi est diffusé dans les lieux publics, à la télévision et même au cinéma à chaque séance où il faut se lever et rester immobile pendant sa diffusion. Petite habitude à prendre au début à laquelle on ne pense plus vraiment ensuite. 

 

Vous l'aurez compris, l'héritage culturel thaï est riche et complexe. La culture dominante thaï repose sur trois principes fondamentaux : la nation, la religion et la royauté. C'est un peuple véritablement uni par ces trois principes et qui vibre derrière leur roi Rama IX, le bouddhisme et leur pays. Les thaïs et la société s'adaptent en permanence aux évolutions qui les entourent en essayant de conserver leurs racines. Le tourisme est aujourd'hui un élément important du développement économique. Chaque année, le nombre de touristes accueillis dans le pays bat des records.

324941 10150631802629281 1516926455 o

Malheureusement, il s'accompagne aussi de certaines déviances comme le tourisme sexuel (introduit par l'arrivée en masse de soldats américains à Pattaya après la guerre du Vietnam).

ko-samet-002.JPG

Il y a ici une manne financière que le gouvernement ne souhaite pas dégrager, ce pourquoi il reste assez tolérant sur le sujet. De manière générale, tant que des sous-cultures ne heurtent pas la culture dominante et sont susceptibles de concerner la société toute entière, elles sont tolérées. L'animisme, le tatouage ou encore la culture gay (acceptation progressive) en font partie.  

retour pattaya fête fleurs 055

Si vous vous rendez en Thaïlande, vous serez parfois surpris par ce mélange de cultures, de pratiques et de contrastes. Souvent amusant, parfois déconcertant, la Thaïlande est très moderne mais a aussi conservé les traces et les héritages de son passé. 

 

Un grand merci à mon ex-prof d’histoire culturelle thaï et à ses cours très instructifs!

 

A la prochaine ;)

 

 


Pour d'éventuels séjours en Asie, confiez votre voyage à l'agence de voyage sur mesure Planetveo qui propose diverses destinations. Agence de voyage spécialiste de l'Indonésie, Indonesiaveo vous emmène découvrir à votre rythme un pays original et authentique de l'Asie du sud est.

Un éventail de choix de plages paradisiaques pour un séjour de rêve , divers sites de plongée abritant de fonds marins extraordinaires pour s'aventurer dans la plongée, offrez vous ces expériences magiques le temps d'un voyage en Malaisie.

Pour des vacances de rêve, partez visiter les Philippines et ses belles plages de sable blanc, ses eaux turquoises idéales pour une belle plongée, ses étendues forêts tropicales riches en faune et en flore ainsi que ses habitants dotés d'un accueil chaleureux et souriant.

Partez à la découverte des pays asiatiques: tissez des liens avec leurs charmantes populations, rencontrez leurs beaux paysages et faites connaissance avec leurs fascinantes cultures et leurs arts inégalés, comme lors d'un voyage en Chine.

Avec Australiaveo, laissez vous tenter par un séjour en Australie d'une manière authentique et moderne, plongez dans les cultures locales, la beauté des paysséjoages naturels et vivez une expérience exceptionnelle en Australie, Nouvelle Zélande et Iles du Pacifique.


Partager cet article
Repost0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 13:07

English

Si comme moi vous aimez les lézards ou si vous êtes tout simplement curieux, la Thaïlande comme d'autres pays chauds au climat tropical ou proche est un endroit où l'on trouve beaucoup de lézards. Je ne suis pas un spécialiste mais depuis mon arrivée, j'en ai vu de nombreux, du plus petit comme le gecko au plus gros comme le varan. Je vais donc vous montrer quelques photos des prises (uniquement photographiques!) que j'ai pu faire de ces (plus ou moins) petites bêtes. 

Je vous propose donc de commencer par les plus petits et de finir par les varans que l'on pourrait prendre parfois par erreur pour des crocodiles, vue leur taille et la façon dont ils se meuvent. Si jamais vous avez les noms de certains lézards, ça m'intéresse car ce n'est pas forcément simple de les identifier! 

 

 lézard 2 (2)

Je ne sais pas son nom mais il était très rapide...et j'ai eu peu de temps pour le "capturer". Observé sur l'île de Kho Si Chang (Thaïlande). Petite ressemblance avec un des lézards observé sur l'île de Kho Rong (Cambodge).        

 

 

Phnom-Penh--D 0012

Famille des geckos semble-t-il, mais en mode caméléon 

 

 DSCN1789

Le gecko : en Thaïlande comme au Cambodge, il y en a partout! Si les tout petits que l'on peut voir (et qui sont presque translucides tellement ils sont fins) ne finissent pas mangés par d'autres, ils atteignent en général cette taille (une dizaine de cms environ). Ils se déplacent très vite et sont très craintifs. Ils ont bien raison car on les trouve régulièrement au côté des insectes grillés vendus dans la rue...Ce qu'il y a de "cool" chez lui, ce sont ses ventouses aux pattes, qui lui permettent de monter sur tous types de surfaces, même les plus lisses telles que des vitres. Un vrai "spiderlézard" qui fait la course au plafond tête en bas quand on fait mine de vouloir l'attraper     

 

 

Phnom-Penh--D 0105

Lézard observé au Cambodge, à proximité de Phnom Penh

 

Koh-Rong-island-Cambodia 0236

Lézard observé sur l'île de Koh Rong, au large de Sihanoukville (Cambodge)

 

Koh-Rong-island-Cambodia 0165

Lézard observé au même endroit que le précédent

 

Koh-Rong-island-Cambodia 0173

Lézard encore une fois observé sur l'île de Koh Rong    

 

ko samet 037

Lézard observé sur l'île de Kho Samet (Thaïlande)

 

varans-du-parc-Lumphini 0040

Varan observé au parc Lumpini à Bangkok. Il fait immédiatement pensé à un serpent car il possède une langue fourchue comme ce dernier. Sa tête en forme de V rappelle elle-aussi celle d'un serpent. Pas du tout agressif et un peu craintif, certains se laissent approcher assez facilement pour la pose. Sûrement habitués de voir du public, ils semblent bien moins peureux que ceux que j'ai pu voir ailleurs. 

 

varans-du-parc-Lumphini 0031

Comme les serpents, pas de mastication : on avale tout rond et rapidement une carcasse d'oiseau trouvée sur la pelouse. 

 

varans-du-parc-Lumphini 0041

Apparemment, ça racle un peu la gorge mais ça passe!

 

varans-du-parc-Lumphini 0044

J'étais pas le seul à m'intéresser à mes amis les reptiles, et quand on cherche un peu on tombe sur...    

 

varans-du-parc-Lumphini 0054

...des individus encore plus gros! J'imagine que vous comprenez maintenant pourquoi je vous ai dit qu'on pouvait les confondre avec des crocodiles! Il a même un cousin bien connu et d'après ce qu'on raconte un peu plus agressif : le varan ou dragon de Komodo, qui est juste, le plus gros lézard vivant sur Terre  Il habite d'ailleurs pas si loin de là, sur une île d'Indonésie. Plus d'infos sur ces gros lézards très intéressants et impressionnants, c'est ici.  

 

varans-du-parc-Lumphini 0059

Très bon nageurs, ils plongent dès qu'ils sentent un danger.

 

varans-du-parc-Lumphini 0068

Un petit bain de soleil apprécié des mammifères à sang chaud et à sang froid 

 

varans-du-parc-Lumphini 0089

 

Si vous n'avez pas encore jeté un oeil à l'album sur le parc de Lumpini, lieu de résidence des varans, il est encore temps de vous rendre dans la rubrique Juste pour vos yeux.

Pour info, je suis rentré en France depuis environ une semaine. Je dois dire que la Thaïlande et les découvertes me manquent...Je vais réfléchir à un éventuel nouveau départ!

En tous les cas, à la prochaine pour encore quelques articles promis et écrits maintenant depuis l'hexagone 

 


                              Voyages Thailande        Voyages sur mesure       Voyages sur mesure Chili 

                                             Safaris Afrique du sud      Voyage sur mesure Corée

Partager cet article
Repost0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 09:55

English

Depuis le début de ce blog, j'ai peu parlé des cours à l'université dans laquelle je suis en échange. Exception faite qu'ils ont été repoussés de nombreuses fois à cause des inondations. Les cours sont dorénavant bien terminés ainsi que les examens du semestre. Je souhaite donc maintenant vous faire connaître un peu plus l'une des universités de Bangkok. 

029

Dhurakijpundit University ou DPU est une université assez prestigieuse située au nord de Bangkok, à environ 25 km du centre-ville, dans le quartier de Laksi. Ce n'est pas la campagne loin de là on est toujours à BKK! On trouve tous les magasins qu'on veut, comme par exemple un énorme centre commercial de 7 étages à 3 km seulement de l'école. Mais on rencontre très peu d'étrangers aux alentours ce qui est très agréable car on se sent vraiment au contact de la population locale. Comme ses consœurs (Chulalongkorn, Thammasat, Mahidol...) elle est très connue ici. Tous les chauffeurs de taxi la connaissent, ce qui est assez pratique pour rentrer de soirée. Encore faut-il bien prononcer le nom, ce qui n'était pas si simple au début! 

Dhurakijpundit-University 0001

Le campus de l'université est très impressionnant. Les équipements sont très modernes (voir plus modernes qu'en France) et l'ensemble est vraiment très agréable. Je vous laisse le découvrir par vous-mêmes avec ces quelques photos. 

Dhurakijpundit-University 0007

vue du 17ème étage du building principal  

 

040

Un des nombreux bassins de l'univ accueillant tortues et varans 

 

052

Un des lieux pour déjeuner sur le campus de 10 à 17h 

 

Si je dois dresser un bilan de ce semestre d'échange académique, je dirais que c'est plus que positif. D'une part, les professeurs étaient très professionnels. Ils étaient en majorité thaïs (mais aussi originaires de Grande-Bretagne, d'Amérique ou d'Australie) et parlaient très bien anglais puisqu'ils sont partis faire leurs études à l'étranger. Le niveau général était plutôt bon mais celui de cours de licence. En effet, la majorité des étudiants préparent surtout une licence. Le master est moins répandu qu'en Europe et il s'adresse plus à des professionnels déjà en activité ou à des personnes désireuses d'enseigner. En Thaïlande (au Cambodge et en Chine pour ce que j'en sais), la licence ou bachelor s'obtient en quatre ans contre seulement trois chez nous. D'autre part, j'ai choisi 5 cours pendant ce semestre qui m'ont tous permis d'approfondir des connaissances ainsi que mon anglais. Pour moi, le plus intéressant a été le cours d'histoire culturelle thaï. J'écrirais d'ailleurs un prochain billet sur la société thaïlandaise. Ce cours était génial car il m'a véritablement aidé à mieux comprendre ce que c'est que d'être thaï aujourd'hui.

Dhurakijpundit-University 0048

Notre classe d'histoire culturelle thaï en visite à Ayutthaya

 

Petit exemple d'une situation qui est arrivée justement dans ce cours. Le professeur, Mr Korakit, nous montre une vidéo qui raconte la vie de plusieurs anciens rois de Thaïlande. Ensuite, il interroge plusieurs élèves étrangers (=non thaïs) pour savoir ce qu'ils pensent du roi Taksin qui régnât sur une partie du royaume de Thaïlande vers 1780. Ce dernier, qui était à moitié chinois se considérait à la fin de son règne comme un dieu vivant. Ce qui lui a valu d'être décapité en 1782! Quand vient mon tour et sachant qu'on ne doit pas critiquer les rois de manière générale en Thaïlande, je me contente de répondre que les thaïs le voyaient comme quelqu'un d'illégitime puisqu'il était à moitié chinois. Vient ensuite le tour de Roberts, un américain installé en Thaïlande depuis plusieurs années et qui semble avoir oublié quelques règles élémentaires. Sa réponse va en effet jeter une sorte de malaise dans la classe. Ce dernier répond en effet que Taksin était un mauvais roi. Rires des élèves, malaise du professeur qui ne sait plus quoi répondre et qui finira par dire qu'on ne peut pas parler d'un roi (même mort et qui a régné il y a longtemps de cela) en ces termes. Très gêné, il finira par changer de sujet et éluder le problème! Et dire qu'à peu près à la même époque en France, on coupait la tête de notre dernier roi pour s'en débarasser pour de bon  J'aborderais de nouveau la question de la place du roi dans la société thaï dans un autre article bientôt.

 alone-in-BKK-019.JPG

 Le roi Rama 9 et la reine actuels

L'université accueille en grande majorité des thaïs mais aussi des étrangers. L'école a des partenaires avec d'autres universités, surtout asiatiques. J'ai donc pu être en cours avec des chinois, des cambodgiens, des bhoutanais, des japonais, une coréenne, un philippin, mais aussi des camerounais, un américain, une suédoise et une française. Cette année nous n'étions donc que trois étudiants européens, moi inclus. Loin d'une ambiance Erasmus, nous avons tout de même bien profités, voyagés autant que possible et fait de nombreuses rencontres.

Dhurakijpundit-University 0166

Visite d'une journée d'un orphelinat après une collecte de fonds organisée par le biais du cours d'éthique commercial

 

Une des différences importantes que j'ai pu observer avec les cours en France se situe au niveau de l'assiduité et du comportement en cours. Au début de l'année, les professeurs ont fixé un temps de retard tolérable! Il y a ce qui est écrit sur le papier et ce que chaque professeur demande et il y a...la réalité. Entre les deux, c'est le grand écart  Les élèves ne se gênaient pas pour arriver souvent en retard et même très en retard. Quand ils décidaient de venir. De plus, manger, boire, se maquiller, téléphoner ou même quitter le cours avant la fin ne semblait pas non plus un problème pour mes camarades thaïs...ni pour leurs professeurs. L'uniforme était aussi demandé (pantalon noir/jupe noire, chemise blanche, cravate de l'université, broche ou boucle de ceinturon à l'effigie de DPU) mais de manière journalière contourné par le port de jeans ou de polos aux couleurs de DPU. Seul le moment de l'examen rappelait à tous le port obligatoire de l'uniforme.   

 Dhurakijpundit-University 0557

Photos et répétition avant la cérémonie officielle

 

Outre cela, l'ambiance en cours était très bonne voire joviale. Les professeurs étaient très disponibles et il était possible de leur parler et de les contacter très facilement. Certains utilisaient même Facebook régulièrement et avaient des élèves en amis. Enfin, j'ai pu assister à la préparation de la cérémonie de remise des diplômes. Comme aux Etats-Unis, c'est une véritable fête et l'université sort les grands moyens pour se métamorphoser. Une répétition est même organisée une semaine avant l'évènement afin que tout soit réglé. Pour résumer, campus un peu à l'américaine, remise de diplôme made in USA, dîner d'au-revoir bien pompeux à l'américaine pour les élèves du programme international et même notes de A à F pour sanctionner le semestre.

 

Dhurakijpundit-University 0004

DPU s'est vue drappée de bannières et recouverte de parterres de fleurs pour la cérémonie de remise des diplômes 

Je garde en tout cas de très bons souvenirs de cette université, qui marque d'ailleurs la fin de ma vie d'étudiant  et le début d'une nouvelle période  (entre les deux mon coeur balance...) 

 

A bientôt ;)

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 00:00

English

DSC 0027

De retour à Phnom Penh après les temples d'Angkor, le nouvel an khmer (13 au 16 avril) approche à grand pas...et les préparatifs de cette fête se voient un peu partout. Nous décidons de nous exiler sur une île. En effet, le nouvel an khmer est l'occasion pour les cambodgiens de se rassembler en famille. De ce fait, la vie est ralentie et Phnom Penh retient sa respiration pendant plusieurs jours.

Phnom-Penh--D 0088


Nous choisissons de nous rendre sur l'île de Koh Rong au large de Sihanoukville, la ville côtière cambodgienne. Notre dévolu se porte sur une guesthouse trouvée sur Internet : Lonely beach. 

flyer-guillaume4.jpg

 

 Et nous ne serons pas déçus. Au moment de retrouver le propriétaire sur Sihnaoukville, nous découvrons qu'il est français! Bien pratique pour apprendre un tas de chose, Dany comme il s'appelle, est vraiment très gentil et toujours aux petits soins. Il travaille avec un associé tout aussi cool et qui est allemand, Jogi. Dany est au Cambodge depuis quelques années déjà...Marié à une cambodgienne, il a une fille qui doit avoir environ 8 ans. Côté langue c'est plutôt impressionnant : khmer, allemand, anglais, quelques souvenirs de thaï, et français bien évidemment! Il pouvait aussi parler italien mais les années ont eu raison de sa pratique de la langue à la botte. Dany a aussi pas mal voyagé, surtout en Asie. Il a même été guide sur les pentes de l'Himmalaya. Un vrai explorateur! 

Koh-Rong-island-Cambodia 0022

Nous embarquons sur son petit bateau pour un trajet de 3h pour arriver au nord-ouest de l'île de Koh Rong.

Koh-Rong-island-Cambodia 0018

En chemin, nous discutons de tout et de rien. Dany nous apprend qu'il a loué la partie de l'île sur laquelle se trouve sa guesthouse pour l'émission de Kho Lanta fraîchement tournée en janvier de cette année! Nous avons donc droit à quelques détails "croustillants". Il a d'ailleurs hébergé une partie de l'équipe de tournage de l'émission.

Koh-Rong-island-Cambodia 0219

A envrion 500m de la petite cabane de plage construite par une des deux équipes, le bâtiment principal qui fait office de cuisine et de salle à manger était recouvert d'un feuillage artificiel afin de se fondre dans le décor. Pas le droit non plus de cuisiner autre chose que des plats réchauffés sous vide pour éviter que des odeurs insoutenables arrivent aux nez des aventuriers affamés ...qui n'ont d'ailleurs jamais réussi à faire de feu!

Koh-Rong-island-Cambodia 0255

 

La première nuit à notre arrivée, nous étions seuls et nous avons donc bien profité de la plage (pour nous tous seuls!!!) jusqu'au lendemain. On comprend pourquoi TF1 a choisi cet endroit. Une magnifique plage d'un kilomètre de long, aucune construction (les autres guesthouses de l'île étant toutes de l'autre côté et non visibles depuis Lonely beach), la vue sur d'autres îles elles aussi sans construction...Bref, une île (quasi) vierge et un très bon endroit pour faire de belles prises de vue façon "île perdue aux aventuriers".

Koh-Rong-island-Cambodia 0061

 

 

Koh-Rong-island-Cambodia 0208

Si vous voulez vous y rendre, l'adresse du site est sur le flyer un peu plus haut. Dany est très arrangeant pour récupérer les touristes sur Sihanoukville. Une fois sur l'île c'est à la robinson si on peut dire. C'est cela qui nous a vraiment plu. Il n'y a pour l'instant que 5 bâtiment : le bâtiment principal qui fait office de cuisine et de salle à manger (et de dortoir pour le staff) et 4 bungalows. La guesthouse en est à ses débuts mais son aspect brut est très agréable. Dany a une autorisation pour construire jusqu'à 20 bungalows. Il a prévu d'en faire d'autres quand il le pourra mais il semble attaché à conserver le cadre très nature et convivial de sa guesthouse.

Koh-Rong-island-Cambodia 0127

 

Koh-Rong-island-Cambodia 0135

La végétation entoure véritablement les bungalows et on a un peu l'impression d'être seuls. A l'intérieur l'équipement est sommaire : pas de ventilateurs, lits avec moustiquaire, toilettes et douche à la cambodgienne (c'est à dire grand réservoir d'eau et bassine avec laquelle on s'asperge). La douche d'eau fraîche est d'ailleurs un véritable bonheur à tout moment de la journée!

Koh-Rong-island-Cambodia 0147

 

Koh-Rong-island-Cambodia 0180

Cette destination est plutôt réservée aux jeunes car le confort est sommaire . L'ambiance est très bon enfant. Nous avons discuté et passé la soirée du deuxième jour avec les nouveaux arrivants : des canadiens anglophones, un américain, une sud-africaine/australienne et une russe. Avec en prime un bon gros orage qui a bien rafraîchit la terre pour quelques heures... 

Koh-Rong-island-Cambodia 0168

Avant de refermer ce billet sur cette île paradisiaque, je voudrais évoquer la route du retour jusqu'en Thaïlande. L'autre route pour passer entre le Cambodge et la Thaïlande est celle qui traverse Koh Kong (ville frontière comme Poïpet mais au sud ouest, en bord de mer). Le voyage de Sihanoukville à Koh Kong, qui prend environ 4h est maginfique! Le relief est très valonné. La proximité avec la mer laisse parfois apparaître des morceaux de mer; la route sinueuse est bordée de rizières ou de denses forêts. Vous aurez peut-être aussi l'occasion d'avoir des voisins cambodgiens dans une rangée centrale "improvisée" du bus. Assis sur des chaîses en plastique voire des tabourets destinés habituellement chez nous à de très jeunes enfants. Outre cela, si vous tendez l'oreille, votre voisin pourrait aussi être un européen (dans mon cas un suisse) d'une cinquantaine d'années, en train de tenter de convaincre une jeune femme cambodgienne de quitter famille et enfants pour venir s'installer en Suisse et y travailler. Le mode opératoire pour convaincre : expliquer à cette jeune femme qu'elle pourrait gagner en quelques jours ce qu'elle gagne en un mois chez elle. Triste et dérangeant, le paysage est là pour vous faire oublier... 

Koh-Rong-island-Cambodia 0078

Vous pourrez cependant finir le voyage en bonne compagnie avec des gens bien plus intéressants. Arrivé à la frontière, je rencontre un canadien francophone. Un peu remonté de voir que la file d'attente du poste de douane est copieusement négligée par de nombreux cambodgiens. Choc des cultures! Une russe perd même tout sens de la politesse en bousculant tout le monde et en perdant son calme...Rencontre aussi avec une sud-coréenne, professeur de langues au Laos et un israëlien, designer à Bangkok et qui a étudié à l'Essec en France...De belles rencontres, c'est aussi la valeur ajoutée des voyages! 

Koh-Rong-island-Cambodia 0202

 

D'autres photos dans l'album. A la prochaine, il est temps de lever l'ancre!

Koh-Rong-island-Cambodia 0244

 

 



Manque d'Idée de destination pour vos prochaines vacances ? Rendez-vous sur Voyagidees.com

Découvrez tous les secrets de Bali à travers un Voyage à Bali à la carte, adaptés à vos envies.

Envie d'un Séjour luxe vers une destination exceptionnelle ? Offrez-vous le voyage de vos rêves. 

Partez à la découverte de l'Océan Indien en toute liberté ! Laissez-vous tenter par un Voyage aux Maldives

Craquez pour un Voyage Cuba et découvrez les secrets du pays. 

Voyage Israel : Laissez-vous emporter par un voyage en Israël et Territoires palestiniens. 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 11:51

English

Angkor-temples-0015-copie-1.jpg

Si vous avez quelques jours et que vous êtes en Thaïlande ou déjà au Cambodge, ne manquez pas les merveilles que sont les temples d'Angkor. J'ai eu la chance de m'y rendre et j'en ai vraiment pris plein les yeux. De Bangkok, de nombreux bus s'en vont jusqu'à la ville frontière de Poïpet, côté cambodgien et passent par la ville thaï d'Aranyaprathet. Il faut compter envrion 5h de trajet. Plus on s'approche de la frontière, plus les contrôles de douane et de police se font plus pressants et récurrents. Si vous êtes un touriste, on ne vous demandera peut-être même pas votre passeport. La raison est simple : les contrôles ont pour but de traquer les cambodgiens en situation illégale et qui rentrent au pays. Souvent adolescents, ils font le voyage pour ramener des objets qu'ils pourront revendre au Cambodge.


DSC_0003.jpg

Le passage de la frontière se révèle être une formalité. L'important est de payer son visa ainsi que le petit racket organisé par les autorités locales. En effet, les tarifs officiels ont beau être affichés au-dessus de la tête du douanier, celui-ci justifie 100 baths supplémentaires au 20$ en vigeur par des "frais de dossier" farfelus. En effet, après avoir refusé de payer mais ayant finalement obtempéré devant l'inflexibilité de ce dernier et surtout devant le temps qui s'égrénait, le visa est prêt en 3min! J'ai toutefois eu vent d'une technique qui pourrait être efficace : demander un reçu du paiement et menacer de se plaindre aux autorités à Phnom Penh. Ce n'est pas le prix qui dérange mais bien la pratique qui est scandaleuse , et qui vient "engraisser" des gens qui ne sont pas dans le besoin.  

Ensuite à vous de choisir, bus ou taxi jusqu'à Siem Reap. Le bus coûte 8$ et dure 3h. Le taxi que l'on peut partager à 4 coûte 48$ et met une heure de moins. La route est longue mais plutôt agréable. Le bus n'est pas très rapide mais on peut observer nombre d'activités et de vie sur le bas-côté. Arrivé à Siem Reap, les guesthouses et les hotels ne manquent pas. Vous pouvez trouver une chambre simple pour 7$, petit déjeuner inclus avec parfois d'autres services compris (internet, bouteilles d'eau, thé et café en libre service, vélos gratuits pour des petits déplacements...). Essayez aussi de récupérer le guide de Siem Reap. Il est très bien fait et vous donne toutes les bonnes adresses à connaïtre de la ville ainsi que des infos sur les temples et des cartes; le compagnon parfait quoi .


Angkor-temples 0013

Les temples sont à l'extérieur de la ville, à envrion 5 kms. Ensuite vous avez un circuit court et un circuit plus long. Le circuit court vous montrera les deux temples les plus célèbres que sont Angkor Vat et Angkor Thom. L'autre circuit réalise une boucle d'une quinzaine de kilomètres et permet la visite de plusieurs temples tous les 2kms environ.

Karta_AngkorWat.PNG

Le meilleur moyen est de s'y rendre en vélo si vous en avez l'énergie. Au moins, vous serez totalement libre de vos mouvements et c'est très agréable car vous pouvez aller de temple en temple. C'est aussi très économique puisque ça vous reviendra à 1 ou 2 dollars la journée. Autre possibilité, louer un tuk-tuk à la journée. Si vous êtes plusieurs et que vous voulez vous faire promener, c'est la meilleure solution pour environ 15 dollars la journée.

Angkor-temples 0289

 

Avant d'arrivée au temple, vous devrez acheter votre pass. 20$ la journée et 40$ les 3 jours. La semaine revient si je me souviens bien à 60$. En clair, si vous êtes un passionné et que vous voulez tout voir une semaine est l'idéale. En mode découverte, 3 jours suffisent amplement. En effet, les temples sont magnifiques mais l'ouverture est à 5h du matin et vous pouvez visiter jusqu'au coucher du soleil. En deux jours, j'ai pu visiter tranquillement une bonne quinzaine de temples. A part ça, la ville de Siem Reap est très agréable et m'a un peu fait penser à Chiang Mai en Thaïlande. L'atmosphère est agréable et on sent bien que la ville vit au rythme du tourisme. Maintenant, allons faire un tour dans les temples!

Angkor-temples 0020

Le majestueux Angkor Vat dont la superficie est tout simplement gigantesque...

Angkor-temples 0025

 

Angkor-temples 0029

 

Angkor-temples 0040

 

Angkor-temples 0044

 

Angkor-temples 0049

 

Angkor-temples 0058

 

Angkor-temples 0089

 

Angkor-temples 0082

A un moment, nous sentant observés, nous avons décidé de changer de temple!

 

Angkor-temples 0150

Ensuite, la deuxième grande enceinte de temples est Angkor Thom. Il y a de nombreux temples dans cette zone, dont le célèbre Bayon au centre, reconnaissable à ces nombreuses grosses têtes, qui seraient dédiées à Bouddha.

 

Angkor-temples 0160

 

Angkor-temples 0180

 

Et d'autres temples dans l'enceinte d'Angkor Thom...

Angkor-temples 0193

notamment Baphûon 

Angkor-temples 0208

 

Angkor-temples 0233

 

A l'extérieur d'Angkor Thom maintenant, deux temples ont particulièrement retenu mon attention...

 

Angkor-temples 0354 

Ta Prohm , dont les dimensions ne sont pas si impressionnantes comme d'autres mais qui semble véritablement figé par l'action du temps avec l'entrelas des racines et des pierres du temple. C'est l'un des temples les plus photographiés d'Angkor et ce n'est pas étonnant!


Angkor-temples 0349


 

Angkor-temples-0238.jpg

Preah Khan , dont les dimensions sont énormes donne lui aussi mais de façon moins marquée cet aspect très nature et hors du temps.

 

Angkor-temples-0243-copie-1.jpg 

 

Angkor-temples-0247-copie-2.jpg

 

Voilà, je vous laisse découvrir d'autres images des tempes d'Angkor dans l'album, si vous en avez envie. Quelques éléments m'ont interpelé en visitant les temples et je voulais les évoquer.

D'une part, je m'attendais à une enceinte de temples et de ruines où il n'yaurait rien aux alentours. Je me trompais complètement! Les temples d'Angkor étaient pendant leur grande époque une véritable ville comme pouvaient l'être en Thaïlande Sukkhothaï ou Ayuttaya. Mais encore aujourd'hui, beaucoup de gens habitent tout près de certains temples. De plus, il n'y a pas qu'une route pour accéder aux temples car ceux-ci ne sont pas délimités par une enceinte fermée. On pourrait donc théoriquement arriver par une autre route que celle qui vient de Siem Reap. D'ailleurs, on vous demandera votre pass pratiquement à chaque temple. C'est aussi une façon de vendre à nouveau aux touristes étourdis un nouveau pass .

 

Angkor-temples 0222

 

D'autre part, il y a une activité économique "grouillante" à proximité des temples. Comme il n'y a pas de commerce à proximité, les échoppes ambulantes vendent quantité de souvenirs et surtout de boissons. Comme il fait très chaud, on vient forcément se désaltérer à un moment ou un autre. Chaque petit temple notamment, sera l'occasion de se faire suivre pendant de longues minutes par des petits marchands de souvenirs. Ils sont très accrocheurs et après le premier contact attendent toujours à la sortie. Principalement des jeunes filles, voire de très jeunes enfants, ce qui dérange un peu...Même si nous sommes venus en période de vacances scolaires, je me demande combien sont obligés de venir vendre des produits plutôt que d'aller à l'école . Les touristes résistent mais au bout d'un moment...finissent généralement par craquer...


Angkor-temples 0223

La plus jeune vendeuse que j'ai rencontré et qui devait avoir entre 3 et 4 ans. Elle m'a vraiment "bluffé" mais aussi effrayé. Pour me vendre ses cartes postales, elle me les passent en revue et compte devant moi qu'elle en a dix. D'abord en anglais, puis en français, en allemand et enfin en khmer! Sa mère n'était pas très loin et lui prodiguait des conseils sur les rudiments du commerce. Même si son anglais et sa débrouillardise m'ont impressionné pour son âge, j'ai été très gêné qu'elle soit clairement utilisée pour attendrir les touristes.

 

Angkor-temples 0237

Enfin, cette photo a créé avec mon amie une discussion animée car nous n'étions pas tout à fait d'accord. Je m'explique. Ces trois jeunes filles faisaient le tour des temples en recherchant des canettes en fer ou des bouteilles plastiques. Celle de droite porte d'ailleurs un sac poubelle à son épaule droite. Ayant une bouteille vide dans mon sac, je décide de leur donner. Après avoir vu mon appareil photo, elles me demandent que je les prennent en photo. Au départ réticent et même géné, je finis par accepter. C'était bien éviemment une excuse pour me demander quelque chose en retour ce qu'elles font quelques secondes plus tard. Devant mon refus de leur donner de l'argent, l'une d'elles me demande des "candies". Je lui répond que je n'en ai pas mais trouve quand même un chewing-gum pour chacune à leur donner.

Pour moi, je n'ai fait que donner des bonbons à des enfants et je ne vois nullement le mal ne s'agissant pas d'argent. Cependant, les arguments de mon amie qui travaille dans une ONG ont vite fait de me convaincre. Ces jeunes filles sont peut-être exploitées et on peut leur demander de ramener de l'argent ou autre chez elles. De plus, leur donner quelque chose ne fait que les inciter à continuer à mendier. De nombreuses structures sont capables d'aider les enfants cambodgiens en cas de besoin mais les maintenir dans une situation où elles mendient les encourage à mendier. Elles ont aussi le droit de connaître autre chose et de vivre comme des enfants. De plus, là où des bonbons me paraissaient inofensifs, il se pose encore un problème : celui des carries. Beaucoup d'enfants ont en effet de gros problèmes liés à l'hygiène dentaire. Pour finir, pour ce qui est des petits vendeurs, c'est la même chose : les enfants sont toujours envoyés au devant des touristes pour les attendrir et cette situation est anormale car ils sont forcés. Le mieux que l'on puisse faire est donc de ne pas acheter ou donner des choses aux enfants. Ce sont des enfants et ils ont le droit de profiter de leur enfance.

Angkor-temples 0173

 

Voilà, j'espère que vous aurez envie de venir visiter les temples d'Angkor, pour ma part c'est maintenant chose faite et je n'ai pas du tout été déçu du voyage, bien au contraire!

A bon entendeur, salut!

Partager cet article
Repost0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 10:19

English

A Bangkok, on trouve beaucoup de Mall. Il s'agit du nom pour désigner les centres commerciaux (en anglais mall ou shopping mall). On y trouve absolument de tout. En fait vous pouvez passer votre journée à l'intérieur...Shopping, restaurants, divertissements, supermarché...Sur plusieurs étages et sur des superficies impressionnantes, ces temples de la consommation vous ouvrent leurs portes. La petite vidéo qui suit vous donnera un aperçu de l'un d'eux. Ce qui est systématique, c’est que vous trouverez à chaque magasin (il s’agit parfois de grands open space avec différentes marques représentées) une multitude de vendeurs. On a parfois l’impression qu’ils attendent toute la journée le client…Des gens sont mêmes présents à la sortie du supermarché pour mettre vos achats dans des sacs en plastique, oui oui ! C’est aussi pour ça que le taux de chômage en Thaïlande est extrêmement faible (environ 1%!). On évitera toute comparaison avec nos pays respectifs de la zone euro...



 

 

 

Parenthèse : histoire de coiffeur 

Je m’y suis rendu aussi il y a quelques jours pour aller chez le coiffeur. C’est la deuxième fois que j’y vais depuis mon arrivée. J’ai mis pas mal de temps à me décider de peur d’une incompréhension totale (de style surtout) liée à la barrière de la langue! En France, il arrive qu’on soit déçu en sortant du coiffeur mais si les seuls mots que vous connaissez se résument à bonjour, merci et au-revoir, vous donnez peu d’indications au coiffeur. Venir avec une photo de vous avec la coupe que vous désirez est une bonne idée aussi. Encore faut-il avoir pensé à prendre au préalable une photo de vous en sortant du coiffeur. Donc pour cette seconde fois, je choisis le même salon de coiffure du Mall, histoire d’avoir déjà une valeur sûre. Je pouvais aussi aller dans un salon dans ma rue (moins cher) mais je préfère assurer le coup!


Le client thaï de la première fois qui parlait anglais n’est pas là, va falloir faire sans ! Comme la fois précédente, on me donne un book avec des coupes de cheveux. Chose amusante, il s’agit d’images découpées dans des magazines people ou de mode. J’y retrouve donc la tête de Justin Bieber et de Robert Pattinson . « Non merci, pas pour cette fois ! ». La plupart des modèles sont thaïs mais ils ont tout de même collés des photos de personnes de type caucasien. Inconsciemment, mon choix s’oriente vers des « profils » qui me ressemblent plus. « Mais c’est vrai qu’on a pas vraiment les mêmes cheveux donc le résultat est différent » je me laisse à penser. Je montre donc à mon coiffeur deux photos d’hommes de type européen avec des coupes de cheveux assez similaires pour avoir la taille de coupe surtout.

 

Côté technique de coupe, c'est assez différent je dois dire. Après le shampoing, mon (nouveau) coiffeur me sèche entièrement les cheveux sans avoir rien couper puis me coupe sur les côtés : ça vous laisse imaginer le temps de quelques secondes une coupe de cheveux un peu spéciale du genre long dessus et rasé sur les côtés (c’était d’ailleurs celle de mon coiffeur, ce qui m’a un peu effrayé! punk?). Ensuite, humidification des cheveux pour couper sur le dessus. Avant de finir, nouveau shampoing (?!) puis le coiffage habituel. A l’arrivée, le résultat est bon même si pour le coup j’étais venu surtout pour perdre de la longueur et non pour avoir les cheveux en crête comme sur la photo.  Enfin, opération réussie pour 350 baths soient un peu moins de 9 euros. Et en prime, vous échappez même à la discussion qu’essaie parfois d’instaurer votre coiffeur et qui peut vous ennuyer profondément, du style « le temps est vraiment pas terrible cette semaine » ou « vous avez vu ce qui s’est passé aux infos », enfin je suppose que vous avez déjà vécu ça…

 


Mall 0045

 

En espérant ne pas vous avoir trop ennuyé avec des références capillaires, revenons quelques instants aux centre commerciaux. Ils sont légion à Bangkok. Ils sont détenus par deux grands groupes : le Mall Group avec 7 magasins différents sur le même modèle que celui de la vidéo. Ce dernier étant en revanche un des plus grands. Mais aussi deux autres centres commerciaux très connus qui comptent des marques plus luxueuses : l’Emporium (un deuxième est d’ailleurs en construction) et le Siam Paragon. Quand je dis deux autres, c'est en fait plusieurs autres car il existe plein de déclinaisons différentes...Au final, je serais incapable de dire combien il y en a!

Mall 0041

L’autre grand groupe concurrent, c’est Central Group : un conglomérat familial qui comprend des hôtels, des centres commerciaux, des restaurants…Les plus connus sont Robinson Lifestyle Center, Central, Zen ou la Rinascente. De même, il existe plusieurs déclinaisons de ces centres commerciaux.

Mall 0070

 

IMAG0647

Après il existe encore d’autres zones qui appartiennent à d’autres groupes. Vous croyiez que c’était fini ?  Le petit dernier, ouvert en octobre 2011, c’est le Terminal 21. Si j’en parle c’est que le concept est plutôt pas mal. Chaque étage représente un endroit dans le monde.


Mall 0007

 

Il y a 3 niveaux avant le 1er étage (en-dessous) qui représentent respectivement les Caraïbes, Rome et Paris.

 

Mall 0020

Il y a parfois quelques bizarreries : oui le phare est censé faire partie du niveau Caraïbes...

 

Mall 0014

De même le niveau sur Paris n'était pas franchement convainquant... 

 

Ensuite du 1er au 6ème étage vous trouverez Tokyo, Londres, Istanbul, San Francisco ville, San Francisco port et Hollywood. 

Mall 0017

Tokyo

 

Mall 0019

Mall 0021

Londres

 

Mall 0023

San Francisco

 

Mall 0027

Hollywood et ses oscars

 

Il détient d’ailleurs le plus long escalator de Thaïlande avec 36 mètres.

Mall 0028

 

On aime ou on n'aime pas mais en tout cas, le sentiment dominant est que c'est plutôt impressionnant 

 

Mall 0025


Il y a aussi le très connu MBK qui compte plus de 2 000 magasins et qui voit défiler près de 100 000 visiteurs par jour. Rien que ça!

 Mall 0035

Si vous voulez avoir des infos dessus et voir à quoi ça ressemble c’est en anglais et ici : http://www.bangkok.com/shopping-mall/

En tout cas, tout a été conçu intelligemment pour recevoir les visiteurs. Les grands centres commerciaux qui accueillent des grandes marques et des marques de luxe sont tous à peu près situés dans le même secteur le long d’une ligne du BTS, le train aérien à Bangkok qui comptent 6 lignes différentes, dont deux pour rejoindre l’aéroport international. De plus, une passerelle  située en dessous du BTS a été aménagée et permet de passer entre les différents magasins et hôtels qui jalonnent l’avenue Rama I.

Mall 0075

 

Mall 0074

Voilà, en tout cas pour tous les fans de shopping vous ne serez pas perdus ici ! Cependant, dans la grande majorité, les prix sont bien les mêmes qu’ailleurs sur les marques voire même un peu plus élevés (sans oublier qu'on ne peut pas négocier ).  


A la prochaine ;)

 

Mall 0034

Vue du 6ème niveau (ou 9ème étage) du Terminal 21.

 

Si vous avez un peu de temps, après une séance de shopping peut-être, allez voir ce blog très intéressant sur les français à l'étranger. Voici le lien : http://vivreailleurs.wordpress.com/

Je trouve le concept génial. La personne qui le gère, Marie, m'avait demandé d'y participer. J'ai accepté avec grand plaisir et je tiens à la remercier maintenant. Vous y trouverez plein d'infos et de vécu de français partis vivre partout dans le monde!! 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de guigui-fliesawayfor-thailande
  • : Etudiant pendant environ 7 mois en Thaïlande et plus précisément à Bangkok, je souhaite vous faire partager mes aventures et anecdotes à la découverte de la culture thaï et plus généralement asiatique ! Alors suivez-moi et bon voyage!
  • Contact

Qui Suis-Je?

  • Guigui
  • étudiant, curieux, ouvert, aventurier, patient, drôle parfois...=)
  • étudiant, curieux, ouvert, aventurier, patient, drôle parfois...=)

Recherche

A La Carte !